BAC PRO Maintenance des matériels

Matériels des Espaces Verts

Les activités liées à l’entretien des espaces verts (parcs, jardins, forêts), mais également des espaces dédiés aux activités de plein-air se sont largement professionnalisées. Les matériels se sont ainsi spécialisés, adaptés avec des technologies de pointe et diversifiés en conséquence. Ils nécessitent donc des mécaniciens et techniciens capables d’en assurer l’entretien et la réparation.

Le titulaire du baccalauréat professionnel « Maintenance des Matériels Espaces Verts» est chargé, seul ou au sein d’une équipe, d’assurer :
– la maintenance et le contrôle des performances du matériel ;
– l’intervention, le diagnostic, la réparation, les réglages et le contrôle ;
– le conseil technique auprès des intervenants ;
– l’accueil et le conseil technique auprès de la clientèle et des utilisateurs ;
– la communication avec les services de l’entreprise et avec les partenaires extérieurs.

Sous le contrôle du chef d’atelier, il organise les interventions sur les machines (entretien, réparation ou adaptation), établit le diagnostic, estime le coût de l’intervention, prévoit les moyens matériels et humains nécessaires. Il planifie les opérations, du démontage aux essais de remise en service, contrôle le travail et fait respecter les règles de sécurité. Il est capable d’effectuer lui-même les interventions sur divers matériels :
– pour le grand public, à moteur électrique ou non (tondeuses, motoculteurs, tronçonneuses, …),
– pour les professionnels, à moteurs diesel ou hydraulique (mini-tracteurs, tondeuses auto-portées, robots de tonte, épandeurs d’engrais, rogneurs de souches, broyeurs de bois ou végétaux, …

Ses activités ne sont pas seulement techniques : il participe à la gestion des stocks et à la commande de pièces, et collabore avec les services administratifs (facturation, commandes, devis). Par ailleurs, il exerce un rôle de conseil auprès des utilisateurs en matière d’achat, de conditions d’emploi du matériel ou de modifications d’équipements. Apte à argumenter sur les avantages d’un produit ou d’un service, il peut également participer aux opérations commerciales.

Ce mécanicien doit suivre des matériels de plus en plus complexes en raison de l’évolution très rapide des technologies informatiques et électroniques. De même, il est amené à utiliser les outils informatiques et à maîtriser une langue étrangère, généralement l’anglais.

 

 

Préinscription

Conditions d'admission

  • Etre éligible au contrat d'apprentissage
  • Sortir de classe de 3ème (parcours en 3 ans) ou de CAP (parcours en 2 ans)
  • Conclure un contrat d'apprentissage avec une entreprise

Aptitudes requises

  • Autonomie et rigueur au travail
  • Sensibilité et aptitudes aux relations commerciales
  • Volonté de prendre des responsabilités
  • Intérêt pour la mécanique et les matériels de motoculture, pour les espaces verts et les travaux forestiers
  • Curiosité prononcée pour les évolutions technologiques
  • Capacité à rechercher et à synthètiser des informations complexes

SI CYCLE EN 3 ANS : (pour les candidats sortant de 3ème)

56 semaines de formation au CFA réparties sur les 3 années scolaires
Soit 16 semaines en Seconde, 20 semaines en Première et 20 semaines en Terminale

SI CYCLE EN 2 ANS : (pour les candidats ayant validé le CAP)

40 semaines de formation au CFA réparties sur les 2 années scolaires
Soit 20 semaines en Première et 20 semaines en Terminale

AU CFA
  • Mécanique, électricité, électronique du matériel (technologie et travaux pratiques)
  • Mécanique appliquée, cinématique
  • Analyse fonctionnelle des systèmes
  • PSE (Prévention, Santé, Environnement)
  • Formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail)
  • Gestion, économie d’entreprise
  • Anglais, Anglais technique
  • Mathématiques – Sciences physique
  • Français – Histoire – Géographie
  • Arts appliqués
  • Éducation physique et sportive
  • Informatique (dans le cadre de la réalisation des travaux)
EN ENTREPRISE
  • Implication dans toutes les activités de l’entreprise
  • Réalisation d’une étude de cas (présentation socio-économique de l’entreprise, diagnostic de panne, procédure de réparation, mise en route d’un matériel avec un client, étude des systèmes techniques)

  • Étude d’un système technique
  • Analyse et diagnostic
  • Préparation d’une intervention
  • Évaluation de l’activité en milieu professionnel
  • Organisation d’un poste de travail, élaboration d’un processus d’intervention et de réparation
  • Élaboration d’un processus de diagnostic

  • Contrôles en cours de formation (CCF)
  • Examen ponctuel en fin de formation

La maintenance des matériels Espaces Verts offre de nombreux débouchés dans les entreprises artisanales de réparation et/ou de fabrication de matériels.

A l’issue du BAC PRO, le titulaire peut travailler chez un constructeur, un distributeur, un concessionnaire, un artisan rural, dans une entreprise de vente, de maintenance ou de location de matériels (des espaces verts ou agricoles), dans une coopérative agricole, dans un grand magasin de bricolage ou dans une entreprise ou une collectivité utilisatrice de matériels.

Ses missions seront alors d’accueillir et conseiller le client, de réceptionner le matériel, d’effectuer un diagnostic en utilisant les outils dédiés ou non ; il interviendra sur le matériel, en contrôlera ses performances et rendra compte des activités réalisées dans le respect de la qualité de service.

Après quelques années d’expérience, le mécanicien peut être appelé à assurer l’encadrement technique d’une équipe, pour occuper alors la fonction de chef d’atelier. Il peut également reprendre ou créer sa propre entreprise.

  • BTS TSMA (Techniques et Services en Matériels Agricoles)
  • BTS MMCM (Maintenance des Matériels de Construction et de Manutention)
  • Mention Complémentaire MIOP (Maintenance des Installations Oléohydrauliques et Pneumatiques)

Le diplôme en quelques chiffres

%

de réussite au diplôme en 2018

%

taux d'emploi 1 an après le diplôme

h

nombre d'heures passées en entreprise

Préinscription

Les projets des apprentis